Carnet noir.

Par Caro

Notre club est à nouveau en deuil. Gérard PELAY nous a quitté subitement ce vendredi 23 février, nous perdons un super dirigeant très efficace de longue date. Que de soirées mémorables nous avons vécues dans la bonne humeur. Nous adressons à sa famille toutes nos condoléances dans ce moment difficile.

16 commentaires

  1. Gérard que dire ? Juste un petit mot, rien que pour toi. Ton départ me touche profondément. J’aimais bien passer un petit moment avec toi, à chacun de mes retours …. On plaisantait pendant que tu restais aux entrées les soirs de match. j’aimais bien la finesse de ton humour. De très bons moments que je n’oublierai pas. ..Tu pars rejoindre beaucoup d’autres ami(e)s Balmanais… Bisous à vous tous dans ce paradis où l’herbe est ne dit- on pas toujours verte?.. Je tiens à témoigner en ces moments difficiles toute ma sympathie à ta famille.

  2. Un membre de la famille du BSC est parti beaucoup trop tôt et si brutalement !

    Ton sourire et ta gentillesse resteront à jamais dans nos mémoires.

    Gérard, toutes mes pensées vont vers tes proches.

  3. Gérard, Régine a bien résumé, tu étais simple, souriant, rieur, toujours de bonne humeur.
    J’espère que tu retrouveras Jo et tous les autres partis trop tôt. Toutes mes condoléances à ta famille.

  4. Une triste nouvelle pour tout le club, nous perdons un bénévole tres aimé et dévoué pour nous tous joueurs. Je retiendrai ton sourire, et tes quelques mots toujours très gentils que tu avais pour nous, peu importe le résultat.
    Bon courage à toute sa famille.

  5. A notre Cher GERARD, toujours souriant, toujours de bonne humeur, d’un dévouement exemplaire et fidèle au B.S.C. depuis si longtemps, ton départ si brutal nous laisse tous orphelins…
    Tu vas rejoindre ton épouse, retrouver notre cher Jo? notre autre Gérard et quelques autres et tu resteras toujours dans nos coeurs car tu étais l’exemple du bénévole sur qui on pouvait compter. Que de bons moments partagés ces dernières années avec toi !
    Toute la grande famille du BSC se joint à moi pour adresser à tes enfants et à toute ta famille nos bien sincères condoléances.

  6. Triste nouvelle pour le BSC nous perdons un bénévole qui avait le sourire et très dynamique au sein du club. Repose en paix et tu vas rejoindre notre Jo et les autres dirigeants qui nous ont quittés trop vite. Toutes mes condoléances à la famille

  7. Gérard, comment t’oublier après de nombreuses années au BSC comme fidèle dirigeant et ami. On pensera à toi aux entrées les soirs de matchs, toute ma sympathie à ta famille à tes deux enfants. Ton fils Pascal a représenté le BSC comme arbitre officiel pendant plusieurs années ainsi que Laurent comme joueur.

  8. Nous sommes attristés, car nous avons perdu un ami. Gérard un bénévole de l’ombre, mais toujours prêt a rendre service. Les entrées au stade seront orphelines, tu vas beaucoup nous manquer par ta gentillesse et ton humour que tu partageais avec tes amis.
    Nous n’oublierons pas tous ces bons moments passés ensemble, ou la bonne humeur, les blagues , les chants ont permis ces soirées conviviales et amicales.
    A sa maman, ses enfants , petits enfants et toute sa famille, nous adressons nos très sincères condoléances.

  9. Quelle triste et bouleversante nouvelle je viens d’apprendre.

    Gérard, depuis ma présence au BSC, assez récente, j’avais pu apprécier ta bonne humeur, ta générosité, ton dévouement pour ce club, sans pour autant en faire étalage, un vrai bénévole.

    Toi qui rêvais de partir en voyage en camping-car, sujet qui revenait fréquemment dans nos discussions, j’ose espérer qu’en compagnie de tous ceux qui nous ont quittés récemment, prématurément, tu vas pouvoir enfin réaliser ton souhait.

    Je présente toutes mes condoléances à ta famille et à tous ceux qui t’appréciaient, ils sont nombreux, j’en fais partie.

  10. Quel choc cette mort si soudaine de notre cher Gérard, je ne pourrais m’empêcher de penser à toi dès la porte d’entrée franchie, tu étais là pour nous accueillir à chaque match, toujours avec le sourire, et cette bonhommie qui te caractérise si bien.

    J’aimais échanger avec toi sur tout et rien, tu avais toujours cette petite lueur malicieuse au fond de l’œil, tu vas énormément nous manquer. Je t’embrasse

  11. Mon frère et moi tenons à remercier l’ensemble des membres du BSC et qui ont partagé notre peine suite à la disparition de notre papa. Vos marques de soutien et présence en nombre lors de obsèques ont contribué à rendre plus supportable ces tristes moments.

    Nous vous remercions de tout cœur pour votre hommage et restons attachés à ce club et à ces dirigeants comme l’était Gérard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *