U10 – Le bilan à la trêve avec Manu Douce.

Par Monique

​ – 1 – Peux-tu te présenter rapidement, ainsi que ta catégorie ?  

Je m’appelle Manu, j’ai 41 ans et je suis au club depuis plus de 4 ans. Je suis en charge des U10 qui est la génération 2010, avec Xavier et Mehdi.

2 – Quels sont les principaux enjeux de ta catégorie ?

C’est une catégorie d’âge qui passe du foot à 5 au foot à 8, nous sommes donc là pour apprendre les ficelles du foot à 8 avec cette notion d’équipe qui doit prendre le dessus sur l’individu. Le résultat n’est pas l’objectif premier, la formation, la progression et le plaisir du jeu sont essentiels que ce soit au niveau individuel que collectif.

3 – Dans l’ensemble, comment s’est déroulé votre début de saison ?

Ici aussi le travail paye !! Les garçons progressent et intègrent le projet de jeu voulu par le club, projet commun à toutes les catégories d’âges.

Il faut continuer et persévérer car la route est encore très, très longue et difficile mais je suis plutôt fier de l’investissement des garçons .


4 – Si vous deviez retenir un moment marquant de ces premiers mois ?   

Il n’y pas vraiment de moment marquant si ce n’est peut être la première mi- temps contre Toulouse Mirail où les enfants nous ont montré de très belles choses. Ce sont ces phases de jeu propres et efficaces qui nous font dire et réaliser que l’on avance. Nous prenons du plaisir sur le bord du terrain à voir évoluer nos jeunes pousses de la sorte et ça c’est top.

5 – Que peut-on souhaiter à ton groupe pour la seconde partie de saison ? 

Il faut que la seconde partie de la saison soit dans la continuité de la première. Il faut continuer à progresser individuellement mais aussi et surtout ensemble, en tant qu’équipe et en tant qu’homme.

​Après si on peut faire trembler quelques deuxième année sur les tournois de fin de saison, on ne va pas s’en priver !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.